13e journée (acte I) : Denain toujours au sommet, Bordeaux talonne !

Publié le par Jean-Philippe

Denain-Souffel 08

Antoine Belkessa, sans conteste l'un des meilleurs denaisiens de la soirée, notamment en première période (photo ASCDVPH).

 

Superbe victoire de notre équipe de Denain-Voltaire, ce soir, face à une très bonne équipe de Saint-Etienne qui, n’en doutons pas, voudra sa revanche au match retour, en avril prochain. Sachant que Bordeaux gagne aussi ce soir, le Denain/Bordeaux de vendredi prochain risque d’petre EXPLOSIF !!!

Le premier quart-temps aurait pu devenir un cauchemar. Bien emmenés par Jean-Philippe Tailleman (8 pts en 10 mn), Saint-Etienne s’envole au score, comptant jusqu’à 11 points d’avance (11-22, 7e). C’est à ce moment-là que les « anciens » (Belkess’ et Amad’ notamment), mettent le pied au plancher pour revenir rapidement au score : 19-23 (10e), puis 24-23 (12e). Le temps-mort de Yann Jolivet est bénéfique, Saint-Etienne garde le cap (24-28, 13e). Le match est plus que jamais lancé, les deux équipes sont au coude à coude. Il faut une nouvelle fois un grand Antoine Belkessa (faute provoquée, 2/2 aux lancers, suivis d’un tir à 2 points dedans) pour que Denain prenne les devants (38-35, 18e), avantage renforcé par un tir primé de Fréd Minet (encore un « ancien » !) bien délivré par… Antoine Belkessa, bien sûr (41-35, 19e). Denain déroule et regagne finalement les vestiaires avec 8 points d’avance (45-37, 20e), notamment grâce à un Belkess’ du feu de Dieu ce soir (16 points, 2 interceptions, 16 d’évaluation en 10’45’’ de jeu !).

En seconde période, Petrovic et les Stéphanois mettent un petit coup d’accélérateur à leur tour et reviennent à une longueur seulement de Denain (58-57, 25e). Temps mort demandé, bien évidemment par Marc Silvert : un temps-mort judicieux puisque derrière, nos Denaisiens infligent un nouveau 8-0 à leurs invités du soir (66-57, 28e). Les partenaires de l’ancien stéphanois Julien Sauret achèvent finalement le troisième quart-temps avec 4 points d’avance (66-62), grâce à un tir primé du meneur Benjamin Thomas (annoncé incertain avant la rencontre.

Le suspens est entier. Au coude à coude, les deux équipes peuvent encore l’emporter ce soir. Mihalic donne de la confiance à ses partenaires dès l’entame des dix dernières minutes (68-62). Ensuite, c’est une succession de « ratages » puisqu’aucune des deux équipes ne marque pendant trois longues minutes. Gaillou redonne une lueur d’espoir à Saint-Etienne (68-64, 24e). De nouveau, les deux formations se livrent une bataille sans merci. A 4 minutes du terme, 70-67 et temps-mort demandé cette fois-ci par Yann Jolivet… et tout reste à faire ! Petrovic plante un nouveau tir primé pour Saint-Etienne et permet à son équipe d’égaliser à 70 partout. Derrière, Brocheray (énorme dans cette seconde période !) réplique d’emblée ; Minet l’imite dans la foulée (74-70). Solides en défense, Denain tient le choc, bien soutenu par ses supporters jusqu’à…  ce merveilleux tir primé de Fréd Minet (77-70, 38e). Les deux dernières seront chaudes ! A 1’06’’, Marc Silvert demande son ultime temps-mort pour gérer au mieux la fin de match (79-72), ce que les partenaires de Bo’ Lalugba firent : Denain ne craque pas et file tout droit vers la victoire (85-79).

BRAVO VOLTAIRE, BRAVO LES GARS !!!

 

> Dans les autres matchs de cette soirée, notez que Bordeaux dispose assez aisément de GET Vosges sur le score de 80 à 64 (mi-temps : 43-32) et reste donc à un point de Denain, son futur adversaire ! Saint-Quentin, pour sa part, se défait in-extremis des (toujours) surprenants joueurs de Souffelweyersheim (victoire : 79-76 après prolongation). Enfin, surprenante mais non moins méritante victoire de Liévin sur Brest : 88-74.

Commenter cet article